Billets d’humeur

Le coquelicot, un hymne à la diversité

De nos jours, pour que la Terre tourne rond, tout doit être "au carré". Propre, net, rien qui ne dépasse, rien qui ne serve. Les coquelicots ont disparu des champs de blé, ils sont inutiles. Les épis qui dépassent également, ils sont choquants. Tous pareils, tous même hauteur, seuls les épis moins hauts

En savoir plus

Réhabilitons le respect !

Soyons respectueux envers les gens qu'il convient de respecter, même s'ils ne sont point tout à fait respectables. Il faut avoir des gens à respecter car le respect a cette vertu d'honorer et de civiliser ceux qui le manifestent.

L'important n'est pas que les gens soient réellement respectables, l'important c'est qu'il soit

En savoir plus

Sympathique et parasympathique : un duo à la collaboration infaillible

Le système sympathique, le système parasympathique. L'un qui fonctionne tout seul, il suffit que le cœur batte, l'autre qui exige un cœur qui batte et des neurones qui bouillonnent. L'un qui nous permet de survivre, l'autre qui nous permet de vivre. S'entendent-ils comme larrons en foire ou se regardent-ils en chiens de faïence

En savoir plus

Grand Large ou coin du feu ?

Oui, quelle banalité de dire cela ! Il y a deux endroits où se tenir dans la vie : l'un, réduit, intime, connu dans ses moindres recoins, aimé plus ou moins, mais tout à soi, dominé ; je veux dire sa maison, son logis, son chez soi. L'autre, c'est tout le reste de

En savoir plus

Je, moi, moi-même… mais qui suis-je, en fait ?

Connais-toi toi-même, adjurait la Pythie au fronton de son temple. C'est que nous ne connaissons de notre être pas plus que ce que nous connaissons de notre corps : son enveloppe et son apparence extérieure. Nul n'a jamais vu son cœur, son estomac ou aucun de ces organes qui constituent l'essence de sa

En savoir plus